Spectaclesspectacles.html
Actualitéactualite.html
Festival SalinellesArchives.html
ContactContact.html
LiensLiens.html
Presse
 
  1. «Autour de l’exposition sur Yvette Guilbert, artiste de la Belle Epoque et ses relations avec Sigmund Freud et Henri de Toulouse Lautrec, qui durera jusqu’au 30 octobre, récital, conférences et lectures se succèdent au pôle culturel du château d’Assas.
    Toute l’équipe réunie autour de Laurent Puech s’est dépensée sans compter pour assurer la réussite de l’entreprise. L’historienne Anne Nière, le psychanalyste Sébastien Galland, Françoise Terrat, chanteuse lyrique et la lectrice très émouvante de ces soirées, Katia Subiros, ont été particulièrement mis en valeur dans un cadre métamorphosé pour l’occasion. Les auditeurs étaient à chaque fois sous le charme».

  2. Midi Libre-Le Vigan, 15/10/2009

La presse en parle

«Vendredi 1er octobre à la chapelle, le conteur libanais Jihad Darwiche a tenu l’auditoire en haleine pendant une heure et demie et gagné les coeurs par sa simplicité.
Le lendemain, la compagnie Partance présentait un spectacle vivant dans une mise en scène associant image, musique et poésie. Le public conquis s’est trouvé entraîné à la recherche de mystérieuses pierres bleues.
Plus tard dans la soirée, quatre musiciens de renommée internationale: Mohammed Zeftari, Imed Alibi, Delchad et Haki Kilic ont prolongé la magie du moment. Accompagnant la voix de Mohammed Zeftari, lui-même violoniste, accordéon, oud et percussions se sont répondus tard dans la soirée et ceux qui ont eu la chance d’écouter le duo accordéon-violon de Haki et Delchad ne sont pas prêts de l’oublier. Durant ces deux week-ends, le festival du conte aura bien répondu au but que s’était assignée la compagnie Partance lors de sa création: réunir des artistes d’horizons différents. Les deux dernières soirées, notamment, ont bien montré que l’art ne connaît pas de frontières.
Rendez-vous est pris avec le public pour la cinquième édition du festival, en septembre 2011».

Midi Libre-Salinelles 12/10/2010

«Le festival du conte continue aujourd’hui et demain un rêve d’orient à la chapelle Saint Julien à Salinelles. Le week-end dernier déjà, les voûtes de la chapelle ont résonné de belles histoires égrenées par Sofyan Ruel et Hervé Le jacq, conteurs professionnels ou artisans de la parole comme ils aiment à se définir eux-mêmes.
Tous deux appartiennent à la compagnie Partance, non-subventionnée, qui vise un public très large, des écoles aux maisons de retraites en passant par les adultes. A l’art de la parole, les conteurs allient celui de pantomime et de la musique pour captiver leur auditoire confortablement installé sur des tapis. N’allez surtout pas imaginer une assemblée d’enfants silencieux et recueillis.
Les conteurs doivent désormais composer avec un public «devenu interactif en parallèle avec l’évolution des pratiques scolaires et l’utilisation d’internet», comme le souligne Hervé Le Jacq. Les enfants n’hésitent pas à interpeller le conteur, à s’attribuer un rôle précis dans l’histoire ou à réclamer Les trois petits cochons. Ce jeune public n’a cependant rien perdu de sa qualité, il est toujours fasciné par la parole et friand de belles histoires mais il a désormais son mot à dire, ce qui n’est pas pour déplaire aux conteurs. Le répertoire est varié et haut en couleurs: aux contes à la trame assez traditionnelle se mêlent des histoires plus insolites aux héros plus improbables. Cette variété plaît aux enfants qui aiment à la fois être surpris et écouter ce qu’ils connaissent déjà. Les oeuvres aux tons chauds de Fabrice Mondejard, auteur de livres pour enfants et illustrateur, ornent les murs de la chapelle qui s’ouvre sur L’Orient le week-end prochain avec la venue exceptionnelle de Jihad Darwiche, grand conteur libanais».

Midi Libre-Salinelles 1/10/2010

«Dans le cadre de leurs animations «Il était une fois… à Jacou», la maison des jeunes et de la culture Boby Lapointe, la bibliothèque municipale et l’association «Au fil des mots» ont proposé, samedi dernier, l’animation «Des histoires pour avoir peur».
Celle-ci se déroulait en deux temps: un moment pour les enfants avec le conteur professionnel Hervé Le Jacq et Isabelle Monier, responsable de la bibliothèque; une soirée contes pour les adultes, proposée également par Hervé Le Jacq.
Enfants, parents, et grand-parents écoutaient et se laissaient emporter par ces mots magiques qui savent captiver. Hervé Le Jacq, qui travaille au sein de la compagnie Partance avec deux conteurs, deux musiciens, deux illustrateurs, a su captiver ses auditoires. Dans son spectacle «Conteur de sornettes», le professionnel des mots s’accompagne d’une guimbarde, d’un dulcimer et d’un sansala. Il a raconté des histoires du Languedoc, de la Bretagne ou de contrées plus éloignées comme l’Afrique.
Le prochain spectacle de la compagnie Partance se déroulera samedi 6 décembre. On y retrouvera le conteur Hervé Le Jacq, accompagné pour l’occasion de l’illustrateur Fabrice Mondejard. Ils raconteront ensemble l’histoire des vieilles femes qui portaient du bois sur leur dos».

Midi libre 28/10/2008

«A l’initiative de l’association Les Amis de la lecture, le conteur Hervé Le Jacq est récemment venu sous le préau de l’espace Mistral conter des histoires aux enfants de l’école, de la maternelle aux CM2.
Plusieurs dizaines d’enfants sagement assis ont ensuite écouté, pendant près d’une heure, des histoires qui les ont tenus en haleine. Hervé, pour meubler quelques silences, s’est servi d’une guimbarde, d’une épinette et d’un instrument africain, le sansala pentatonique, qui permet d’obtenir des sons curieux.
L’attention des enfants a été captivée par certains suspenses habilement insérés dans les histoires. Hervé Le Jacq de la compagnie Partance, offre des histoires pour les petites et grandes oreilles.
Ce sont des histoires «timides» qu’il fait sortir des livres pour les enfants. Il présente aussi des contes médiévaux, de Bretagne et du Languedoc. Son talent: raconter avec sonorisation et gestuelle.
Il se produira au mois de septembre à la chapelle de Salinelles avec «La vieille Anita gravissait la montagne». Un spectacle qui a plu aux enfants. Ils ont salué sa production avec de nombreux applaudissements».

Midi Libre-Boisseron 18/06/2008

«Vendredi soir a eu lieu l’inauguration de la nouvelle bibliothèque.
Vint ensuite le moment tant attendu des enfants, celui des contes: Sofyan Ruel, de la compagnie Partance, a tenu l’auditoire en haleine avec des histoires ayant trait notamment à la recherche du bonheur. Il a conclu sa prestation en rappelant l’importance de la bibliothèque, son principal lieu d’inspiration. La soirée s’est achevée par un apéritif».

Midi Libre-Lecques 15/10/2010

Presse

Michel Bouche

Les journées médiévales
DU CHEMIN DE SAINT GUILHEM™
A l’Espérou (Valleraugue) – Le Vigan et Avèze

En partenariat avec le Comité Départemental du Tourisme du Gard
Les communes du Vigan et d’Avèze
Les communautés de communes du Pays Viganais et de l’Aigoual.

L’association des Amis du Chemin de St Guilhem a inauguré cet itinéraire pédestre historique de 240 km de long, récemment remis au goût du jour pour répondre à la demande des randonneurs et des pèlerins et tisser un nouveau réseau économique sur les quatre départements et deux régions concernés.

Le samedi 28 mai 2011, à Avèze, dans le magnifique parc du château de Montcalm aimablement mis à disposition par les propriétaires, des gobelets de Moretum et d’Hypocras, tirés du fût,et préparés par la troupe des Chevaliers et Troubadours étaient proposés au public avant qu’un repas médiéval et cévenol ne soit servi. Après le repas, la compagnie Partance assura l’animation avec une excellente prestation médiévale du conteur Hervé Le Jacq qui ramena une assistance captivée loin en arrière dans le temps, celui de la chanson de geste et des troubadours qui racontaient, accompagnés par le dulcimer (instrument à corde d’époque) il y a mille deux cent ans des histoires de preux et de saints sur le Chemin de Saint Guilhem™.